Qui sommes-nous

Créé en 2012 à l’initiative de Françoise Laborde, avec un groupe de pionnières dont Laurence Bachman, Carole Bienaimé Besse, Mercedes Erra, Bibiane Godfroid, Simone Halberstadt Harari, Caroline Lang, Laura Lemens Boy, Catherine Nayl, Marie-Christine Saragosse, France Zobda, l’association PFDM a pour objectif de faire avancer la place des femmes dans les médias, aussi bien dans la hiérarchie que sur les antennes. Elle réunit des dirigeantes soucieuses de rendre les femmes visibles, et d’aider les plus jeunes.

PDFM réunit les femmes dirigeantes des médias afin de les aider à peser dans leur secteur économique et plus largement dans la modification des comportements sociétaux.

PFDM est une organisation amicale, active et ambitieuse qui fonctionne sous une forme de "Think Tank" pour soutenir les femmes, promouvoir la parité, la diversité, et défendre l’image de la femme dans les médias, afin de créer une société plus juste et plus apaisée.

MOT DE LA PRESIDENTE

Dès sa création, Françoise Laborde m’a proposé de rejoindre PFDM. Nous nous étions connues à France 2, quand j’étais directrice de la fiction et elle journaliste politique et rédactrice en chef.
Le constat, que ce soit pour les journalistes et les rédactions ou les entreprises audiovisuelles ou les plateaux de tournage, est le même : les femmes ne s’autorisent pas, s’excusent de savoir, sont peu souvent patronnes et se sentent si souvent des usurpatrices et je ne parle pas du harcèlement.
Pour lutter contre cela, PFDM a continué́ à réunir des femmes des médias soucieuses de transmettre et de dénoncer les pratiques discriminatoires quelles qu'elles soient.
Après la charte de bonne conduite sur les violences et harcèlement sexuels dans les entreprises de média que nous avons élaborée et qui se signe, d’autres combats, seules ou avec d’autres associations, nous attendent : les discriminations, la diversité, la parité́ dont nous venons d'élaborer et de faire signer une charte, ou encore la transmission et l'égalité des chances.
Il est urgent de changer collectivement les mentalités, de crever le plafond de verre et d’éloigner de nous, les femmes, ces violences aujourd’hui, il était temps, inacceptables.

 

Laurence Bachman

Présidente PFDM & Directrice Générale du groupe TELFRANCE

BACHMAN Laurence.png
MOT DE LA SECRETAIRE GENERALE ET TRESORIERE

A venir.

 

Françoise Marchetti

Secrétaire Générale et Trésorière PFDM & Directrice Générale de Spica Productions

MARCHETTI Francoise.jpg
Contrat Rébuplicain